En poursuivant votre navigation sur ce site vous acceptez l’utilisation de cookies, afin que nous puissions vous proposer un service adapté et de qualité
Que faire au jardin en février

Que faire au jardin en février

Nous voilà arrivés en février, et si c’est l’un des mois les plus froids de l’année, réjouissez-vous, en effet, un dicton l’affirme : Février trop doux, printemps en courroux ! On peut tout de même profiter de belles journées et se réjouir de voir fleurir les crocus, les primevères, les narcisses…

Mon extérieur


De petites pointes de couleurs jaunes, mauves, roses commencent à égayer les jardins. Dans les régions propices, les mimosas fleurissent, les magnolias et les forsythias se réveillent doucement. Il y a déjà du travail à faire avant de retrouver en fin de journée la chaleur d’un bon feu de cheminée. 

S’occuper du jardin d’ornement en février

Au jardin d’ornement, on va semer les verveines, les mufliers, les ageratums mais les garder au chaud en février. On sème aussi les abutilons, les fuchsias, les gazanias, les lantanas, les lobélias. 

On plante les anémones de Caen et les renoncules. C’est le moment de tailler la glycine, l’hibiscus et le buddleia autour duquel vous verrez dans quelques mois les papillons virevolter. Vous pouvez incorporer un engrais riche en magnésie à la terre de vos rosiers qu’il est par ailleurs judicieux de ne tailler qu’à la fin du mois, à l’instar de vos hortensias dont il faudra couper les branches sèches. 

Attendez de même la fin du mois pour planter un rhododendron, une azalée ou une glycine qui embellira la façade de votre maison dans les prochaines années. 

Si on vous a offert il y a quelques semaines des jacinthes ou des primevères en pots d’intérieur, vous allez pouvoir leur trouver une place dans un massif du jardin. Elles refleuriront l’année prochaine. Les bruyères sont défleuries, il faut les tailler.

Que faire au verger en février

Au verger en février, on taille les vieilles tiges des framboisiers, les pommiers, les poiriers, la vigne et les arbres à noyaux (sauf les pruniers). On taille et on rabat les figuiers, les noisetiers et les groseilliers. 

On pulvérise de la bouillie bordelaise sur les pêchers.

On fait quoi au potager en février ?

Au potager, ne vous précipitez pas et attendez la fin du mois de février pour planter l’ail et les oignons rustiques, les échalotes, les griffes d’asperge, les topinambours délicieux dans un pot au feu et les pommes de terre. 

On peut déjà semer en place les fèves et les petits pois, semer sur couche les carottes, les céleris-raves, les laitues, les navets, les poireaux et les radis à forcer mais on les protège sous cloches ou à l’abri d’un tunnel.  

On ne prend pas de risque non plus avec les cardons, les choux-fleurs, les melons, les piments, les melons et les tomates qu’on sème sous châssis. L’heure n’est pas encore à l’effervescence et il est prudent de pailler les plantations.

Mais surtout, il faut rester prudent. L’hiver est loin d’être terminé. Votre œil averti de jardinier doit vous guider dans les travaux à entreprendre et vous dire parfois qu’il est plus sage d’attendre. 

Observez les conditions météo, vous avez hâte de remettre vos gants de jardinage, de sortir la brouette et le sécateur, certes, la nature se réveille, mais doucement. Et le jardinage vous a appris à être patient !


Articles similaires

Que faire au jardin en décembre

C’est la fin de l’automne qui nous a laissé en tête les couleurs flamboyantes dont les arbres se ...

Que faire au jardin en Novembre

Le mois de novembre est parfois très plaisant, ensoleillé mais froid, l’automne s’est installé. O...

Que faire au jardin en Août

« Tels les trois premiers jours d’août, tel le temps de l’automne » : voilà un dicton à vérifier ...

Besoin d'aide ? Trouvez quelqu'un pour vous aider

Demander un service

Réalisez des jobs et augmentez vos revenus

Devenir jobber